Église du Saint-Sacrement à Laroque-d'Olmes (Pays d'Olmes)
 
 
 
Construite au XlV° siècle, elle occupe l'emplacement de l'église romane Saint-Martin, prieuré de l'importante abbaye de Saint-Sernin de Toulouse. En 1163, un traité avait été conclu, dans cette église, entre Raymond V de Toulouse (1148-1194) et Raymond Trencavel, vicomte de Carcassonne, traité qui dura peu puisque ces deux seigneurs se retrouvent opposés avant la Croisade des Albigeois.
[IMAGE]
C'est une des rares églises gothiques de la région, à une seule nef, mais large car les chapelles latérales sont peu profondes. Cinq arcs-doubleaux supportent la charpente. Le choeur est éclairé par sept fenêtres à meneaux. L'abside pentagonale est surmontée d'un chemin de ronde interrompu sur les murs de la nef et rajouté par la suite. Le clocher a une base carrée et passe à l'octogone après deux étages pour recevoir encore deux nouveaux étages à baies.
Le portail, à trois archivoltes, retombant sur six colonnettes par des chapiteaux ornés de décoration végétale, est précédé d'un porche à voûte d'arêtes s'appuyant sur des têtes d'anges. Le verrou de la porte, terminé par une tête de cheval, est classé "Monument Historique" ainsi que le bénitier de 1630 et la cuve baptismale de 1633.


Claude Aliquot 

Pour accéder à la page de Laroque d'Olmes…










 
Pour augmenter la taille des caractères ...
Pour restaurer la taille originale des caractères ...
Pour réduire la taille des caractères ...
Plan du site | Mentions légales | Extranet | 
© Diocèse de Pamiers, Couserans et Mirepoix