Église Notre-Dame de l'Assomption
de Montjoie-en-Couserans
 
 
 
Le village de Montjoie est une petite bastide du XIV° siècle formée de quelques maisons disposées en rectangle et laissant un vide au centre occupé par l'église. Celle-ci a pris le même caractère défensif accentué au temps des guerres de Religion. Le clocher est formé par le mur-pignon de l'église maintenu par deux tourelles octogones, il présente deux galeries. Entre les deux, s'ouvrent les deux arcades des cloches. Un chemin de ronde en communication avec le clocher faisait le tour du bâtiment. La porte en arc brisé a trois cordons de voussures qui s'appuient sur quatre chapiteaux, dont deux sont ornés de bêtes fantastiques. Deux têtes en bout de l'archivolte extérieure. La façade et les murs de la nef sont en calcaire gris bleuté et six gargouilles de pierre garnissent la corniche. Le chevet est plat sans ornementation, il se liait à l'enceinte de la bastide. L'église était à trois nefs avec piliers ronds se poursuivant autour du choeur en forme de déambulatoire devant une abside polygonale.
Le nom de Montjoie, que de nombreux vestiges romains ont fait rapprocher de Mons Jovis, peut aussi bien évoquer ces sommets d'où les pèlerins criaient "Montjoie" en apercevant de loin le but du pèlerinage, ici, le tombeau de saint Lizier.
Cl. A.








 
Pour augmenter la taille des caractères ...
Pour restaurer la taille originale des caractères ...
Pour réduire la taille des caractères ...
Plan du site | Mentions légales | Extranet | 
© Diocèse de Pamiers, Couserans et Mirepoix